Bonne chance à toi

Le Faisan de Colchide (Phasianus colchicus) est un exemple typique de la sauvagerie humaine. En France, il n’existe quasiment plus à l’état sauvage. Ils sont élevés pour être lâchés à l’automne. L’unique objectif de tout ceci est de permettre aux chasseurs de les massacrer. Je parle de massacres car ces volatiles, élevés au contact de l’homme, sont très dociles. Ils se laissent approcher. Alors j’imagine bien le massacre avec une arme à feu. Le même sort est malheureusement réservé aux Perdrix.

  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *