L’œil du tigre

Depuis que je fais de la photographie animalière, je n’ai jamais été capable de m’approcher à moins de 20 mètres d’un Geai des chênes (Garrulus glandarius). Et là, voilà qu’il se pose en face de ma fenêtre de salon ! J’ai eu le droit à dix secondes de pose …

Le Geai a un comportement identique à l’écureuil roux dans le sens où il cache sa nourriture l’automne pour mieux s’en servir l’hiver ! Enfin, quand il trouve ses caches … d’ailleurs, le fait qu’il oublie où il a caché ses glands fait du geai un excellent participant à la dissémination des chênes puisque les glands non trouvés finissent par germer 😉

PS : Cette photo a inspiré une artiste des mots, Chatnine. Je vous encourage à aller lire son poème.

  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *