Phare dans les ténèbres

La Nature est le remède à tout, la solution à nos existences effrénées qui maintenant excluent l’émerveillement simple de ce qui nous entoure. Parfois, il suffit d’ouvrir la fenêtre comme pour cette photo où le Rougegorge familier (Erithacus rubecula) souhaitait éclairer ma journée alors qu’il était posé sur mon cerisier en hibernation. Merci à lui !

PS : Cette photo a inspiré une artiste des mots, Chatnine. Je vous encourage à aller lire son poème.

  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

4 commentaires sur “Phare dans les ténèbres”