Douce plongée

Le printemps venu, je guette la fleur du cerisier. Chaque année, c’est la même chose : elle arrive vite et disparaît tout aussi rapidement ! La bougre ne se laisse pas croquer facilement au contraire de son rouge remplaçant 😉

PS : Retrouvez cette photographie dans la galerie « Émergence » dédiée aux fleurs et aux champignons.

  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *