Chacun son assiette

Sûrement pas ma photographie la plus esthétique ou artistique, mais peu importe. Je suis très heureux de vous présenter un instantané de la vie dans un pré fleuri. Ainsi, une épeire n’a d’yeux (8 exactement 😉 ) que pour l’abeille déjà préparée pour un futur festin. Et posé sur une scabieuse, un bourdon butine goulûment sans se préoccuper de la menace que pourrait représenter sa voisine à huit pattes et surtout sa toile tissée et qui lui est invisible !

Je suis ainsi resté quelques instants à observer. L’araignée ne bougeait pas, attentive aux vibrations de sa toile. Le bourdon s’est repu et est parti, alourdi de pollens mais inconscient d’avoir frôlé le pire …

  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

2 commentaires sur “Chacun son assiette”