Globule blanc

Au milieu des arbres, dépassant du tapis de feuilles mortes et asséchées, voilà un vieux tronc élimé. Ce dernier est couvert d’une mousse verte, sur laquelle est déposée une toute petite goutte de rosée.

Ensuite, l’œil humain voit et que voit-il ? ce que son cerveau interprète. Et là, il s’est fait plaisir 😉

PS : Retrouvez cette photographie dans la galerie « Émergence » 😉

  • 36
  •  
  •  
    36
    Partages

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

4 commentaires sur “Globule blanc”