Space opera

Imaginez tout un roman de science-fiction autour d’une fleur, par exemple, celles de la Digitale pourpre (Digitalis purpurea).

Imaginez que chacune de ses fleurs, en forme de cloche, soit en fait, une loge d’accueil pour navettes spatiales.

Imaginez que chaque insecte butineur soit, de facto, des cargos de livraisons de marchandises précieuses venues d’exoplanètes.

Imaginez, enfin, que tout soit uniquement mu par l’énergie lumineuses des astres lointains et généreux.

PS : Retrouvez cette fleur dans la galerie « Émergence » entourée de beaucoup d’autres 🙂

  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

2 commentaires sur “Space opera”